Le concours est FERME!

Une minute pour dire au monde :

  • comment les syndicats défendent ce qui
    est juste,
  • comment les syndicats offrent de bons emplois
    et une vie meilleure,
  • comment les syndicats luttent pour obtenir
    de meilleures conditions pour tout le monde.

Que signifie « être juste » pour vous,
votre famille et votre communauté?

Top Videos of 2014

Fairness to kids

Together fairness works

Unions fight for fairness

Fairness animation

A better deal..

(FR) The finalists were selected by our judges and then the public voted for their favourite videos. The objective was to come up with the best message and best video in just under a minute about how unions stand up for fairness, how unions deliver good jobs and better lives, how unions fight for a better deal for everyone. What does the “Union Advantage” mean for you, your family and your community?

We would like to thank all those who submitted videos to our One Minute Message Video Contest. This year in particular, we received a high calibre of submissions and will be using many of these to promote our 'Fairness' campaign. You can see the final 5 videos on our youtube channel playlist here and a selection of some other interesting entries here.

Fait passer le mot

Le saviez-vous?

Au pays, un emploi peu rémunéré est un emploi dont le salaire est de 13,60 $ l’heure ou moins (en 2012). L’an dernier, 1,4 million d’hommes et 2 millions de femmes occupaient de tels emplois, le salaire minimum étant d’environ 10 $ l’heure. Et ce ne sont pas des emplois à temps partiel ou occasionnels : 55 % des travailleurs peu rémunérés travaillent dans de grandes entreprises de 100 employés ou plus. Négocier avec les employeurs et les gouvernements pour assurer une rémunération juste – incluant des prestations de santé – est plus important que jamais.

Lignes directrices

Votre vidéo doit être d’une durée d’au moins 45 secondes et d’au plus 60 secondes, y compris les titres, l’introduction, le générique, etc. – c’est la durée totale qui compte.

Toute vidéo inscrite au concours ne doit comprendre que de la matière (visuelle et audio) originale ou que vous avez le droit d’utiliser.

Les vidéos peuvent être présentées en français ou en anglais. Si vous produisez une vidéo dans une autre langue, elle doit comprendre des sous-titres en français ou en anglais.

Toutes les vidéos présentées au concours doivent être conformes aux conditions du concours. Les administrateurs et administratrices du concours se réservent le droit de rejeter toute vidéo jugée inappropriée (parce qu’elle est obscène, offensive, haineuse, diffamatoire, hors du sujet, trop longue, trop courte, de mauvaise qualité, etc.).

La vidéo gagnante, comme toute autre vidéo présentée au concours, pourra être utilisée par le Congrès du travail du Canada (CTC) afin de faire la promotion de ses travaux.

Les vidéos acceptées seront mises à la disposition de notre équipe de juges pour qu’elles soient notées. Seules les cinq vidéos avec les meilleurs résultats, et toute autre vidéo à laquelle les juges décident d’accorder une « mention honorable », seront affichées sur le site Web du concours. Seules les cinq vidéos avec les meilleurs résultats deviendront finalistes et auront une chance de gagner.

Au cas peu probable où il y ait une égalité, à tout moment durant le concours, la gagnante ou le gagnant sera déterminé par le président du Congrès du travail du Canada.

Juges

Notre jury de spécialistes possède une vaste expérience dans les domaines de l’économie, des communications, des relations publiques et du militantisme.

Colleen Ayoup

Artiste multidisciplinaire et éducatrice de Montréal

Colleen Ayoup est une artiste multidisciplinaire et éducatrice de Montréal, au Québec. Elle travaille dans le domaine de la création médiatique depuis près de vingt ans. Après ses études en photographie au Collège Dawson (Montréal), elle a travaillé pendant plusieurs années comme photographe publicitaire jusqu'à ce qu'elle se sente poussée à explorer des ambitions créatives différentes. Ce désir l'a mené à suivre des études supérieures et à l'obtention de deux baccalauréats, l'un en psychologie/études cinématographiques et l'autre en production cinématographique, de l'Université Concordia (Montréal) et, plus récemment, d'une maîtrise en beaux-arts (médias documentaires) de l'Université Ryerson (Toronto). Ses courts métrages de fiction et son documentaire, Kings (2001), au sujet de la culture des drag kings à Montréal, ont été présentés dans des festivals partout dans le monde.

En 2004, elle entre à l'Office national du film du Canada où elle coordonne Doc Shop, un programme visant à donner aux cinéastes de la relève l'occasion d'acquérir des connaissances sur le métier avec des professionnels de l'industrie et de réaliser un court documentaire diffusé à Radio-Canada. Elle a également contribué au développement et à la création de CitizenShift, le premier site Web de médias sociaux de l'ONF, dont elle a par la suite assuré la coordination pendant cinq ans. Elle enseigne actuellement au département des Communications au Collège Vanier, à Montréal.

Gabriela Warrior Renaud

Gestionnaire de communauté et productrice, MediaStyle

Gabriela travaille actuellement comme gestionnaire de communauté et productrice à Media Style, une agence d'affaires publiques d'Ottawa spécialisée dans le numérique. Elle est responsable de tous les médias sociaux externes et internes, de la croissance de l'auditoire et de renforcer les relations avec la communauté. En tant que productrice, elle participe à tous les projets vidéo et audio tout en s'occupant du Studio MediaStyle.

Gabriela s'est jointe à MediaStyle après l'obtention de son baccalauréat ès arts de l'Université Concordia en communications avec spécialisation en production cinématographique. Avant son arrivée à MediaStyle, elle a produit plusieurs courts métrages, dont certains ont été présentés dans des festivals du film à Montréal. Un de ses films a obtenu le prix de la meilleure production, catégorie expérimentale, au Festival du film étudiant de Montréal. Ses vidéos produites actuellement à MediaStyle comptent des milliers de visionnements sur YouTube et ont contribué à mettre en lumière d'importantes questions politiques et sociales.

Ian Capstick

Président, Mediastyle

Ian Capstick possède plus de dix ans d’expérience professionnelle en politique et en communications. Il a travaillé pour des ministres du gouvernement et des membres de l’opposition à la Chambre des communes, y compris quelques-uns des cerveaux politiques les plus pittoresques et les plus influents au Canada, d’allégeance néo-démocrate ou libérale. M. Capstick se passionne pour l’avènement de changements sociaux par l’entremise des communications.

Coach en médias expérimenté, tacticien politique et conférencier captivant, il est largement cité dans la presse canadienne. Il est régulièrement invité à l’émission Power & Politics de la chaîne de nouvelles CBC, en plus d’être une source incontournable de commentaires sur le monde changeant des communications. Xtra Canada l’a nommé Activiste politique de l’année lors de la remise annuelle de ses prix Héros. Ian siège au conseil d'administration du Forum pour jeunes Canadiens et préside le comité du Village LGBTQ d'Ottawa. Ses commentaires ont été publiés dans le Citizen d'Ottawa, le Globe and Mail et les journaux de PostMedia partout au Canada. Il a été invité à CTV National News, à l'émission The National à CBC et faisait partie de l'équipe de couverture de l'élection nationale en 2011 à la chaîne Global.

Tyler Pearce

Producteur vidéo

Tyler Pearce est un entrepreneur et producteur vidéo d'Ottawa. La passion de M. Pearce pour la technologie et la conception graphique l'a mené à suivre des études en multimédia interactif et conception à l'Université Carleton où il a lancé sa première entreprise dans l'industrie du Web. Après l'obtention de son diplôme, il se lance, en compagnie d'un ancien étudiant diplômé, dans une nouvelle collaboration visant à tirer parti de leur expérience et de leur passion pour les effets spéciaux et la post-production vidéo. L'équipe fonde Motion Video, une maison de production vidéo avec une approche moderne. Ensemble, ils travaillent avec des entreprises de partout au Canada afin de raconter leurs histoires grâce au pouvoir de la vidéo. Stuffed Motion n'a pas cessé de croître depuis son lancement en 2012 et a produit des vidéos pour des clients tels que James Ready Beer, l'Université d'Ottawa et Smoke's Poutinerie.

Règles

Vous pouvez présenter autant de vidéos que vous le désirez.

Le concours est accessible aux vidéastes professionnels et amateurs, mais la participante ou le participant doit être l’auteur exclusif de l’œuvre et le détenteur exclusif du droit d’auteur et des autres droits à son égard.

Le concours n’est accessible qu’aux personnes habitant le Canada et aux organisations ayant pied à terre au Canada.

Il incombe à la personne qui présente une vidéo, plutôt qu’au CTC, de s’assurer de respecter les droits de propriété, le droit d’auteur et les autres droits appropriés, de voir à ce que les droits de reproduction de ses images et de sa musique lui appartiennent et de voir à ce que les images et la musique qu’elle présente soient légales et conformes aux présentes règles.

Nous n’exerçons aucune prétention à l’égard de votre droit d’auteur. Toutefois, nous utiliserons la vidéo afin de faire la promotion du CTC. En vous inscrivant au concours, vous accordez au CTC un droit non exclusif d’utiliser la vidéo sans payer de redevance aux fins du concours et à d’autres fins.

Il n’est possible d’inscrire une vidéo au concours qu’en remplissant le formulaire sur le site Web officiel du concours; aucune autre vidéo ne sera acceptée.

Le CTC ne peut être tenu responsable de ne pas avoir tenu compte d’une vidéo qu’il n’a pas reçue.

Le CTC se réserve le droit de rejeter toute image à contenu offensant ou inapproprié. L’établissement des critères applicables à pareille image ne relève que du pouvoir discrétionnaire du CTC.

La taille maximale du fichier est celle que fixe YouTube.

Le CTC ne peut pas être tenu responsable de la radiation d’une vidéo par YouTube selon les conditions approuvées par la participante ou le participant à la création de son canal YouTube

Le nom officiel de votre vidéo, qui figurera à côté de celle-ci si elle se rend en finale (ou fait l’objet d’une mention honorable), sera le titre que vous indiquez sur votre formulaire d’inscription, s’il diffère du titre qui figure sur votre canal YouTube.

Toutes les vidéos doivent être reçues et acceptées par le CTC au plus tard à 16 h, HNE (heure locale d’Ottawa) le 13 mars 2014. Aucune vidéo ne sera acceptée après cela.

En participant au concours, les gagnantes ou gagnants consentent à ce que la sélection de leur vidéo soit rendue publique par le CTC.

En acceptant le prix, les gagnantes ou gagnants autorisent l’utilisation, sans dédommagement supplémentaire, de leur nom, de leur portrait ou de leur photographie ou de leur voix et de leur ville de résidence à des fins de promotion ou de publicité de toute manière et sur tout média (y compris, sans y être restreints, les émissions de radio, les journaux et les autres publications, les émissions de télévision ou films, les diapositives, les vidéocassettes, la distribution sur l’Internet et les banques d’images) que le CTC peut juger approprié d’employer.

Les concurrentes et concurrents consentent à donner au CTC à perpétuité le droit d’utiliser toute image présentée à des fins de promotion du concours sur tout média et de modifier, cadrer ou monter pareille image avec le consentement de la contributrice ou du contributeur.

Le CTC, son personnel et les juges du concours ne seront pas tenus responsables de la teneur des vidéos présentées dans le cadre du concours.

La décision du CTC sera finale dans tous les cas, y compris ceux qui ne sont pas prévus dans les règles qui précèdent.

Les participantes ou les participants seront réputés avoir approuvé les présentes règles et consenti à les suivre en s’inscrivant au concours.

Le saviez-vous?

Gagner moins parce que vous n’êtes pas le beau-frère du patron, c’est injuste. Tout comme gagner moins à cause de votre sexe, de votre ethnicité ou de votre âge. Le mouvement syndical travaille sans relâche sur cet enjeu, négociant avec les employeurs et les gouvernements pour combattre la discrimination salariale, les bas salaires et tout ce qui empêche les gens de travailler à leur plein potentiel (en offrant un soutien aux personnes handicapées et l’accès à des garderies abordables aux nouveaux parents, par exemple.)